La vision tactique (partie 4), l’attaque sur le roi

(1 avis client)

9,00 

Le sacrifice du fou sur échec, crée un coup forcé qui permet de dégager l’espace pour la tour. Le roi noir succombera à l’attaque.

Dans une partie d’échecs, il ne faut pas perdre à l’esprit le but du jeu: prendre ou plutôt mater le roi adverse.

Après un bon développement et un bon contrôle du centre, nous pouvons être amenés à l’attaquer directement.

L’avantage de cette attaque est souvent synonyme de calcul et de combinaisons.

La (re)connaissance des thèmes tactiques joue un rôle essentiel. Les anciennes masterclass sur « le calcul à l’aide des coup forcés » et « la concrétisation » vous aideront certainement.

Dans cette masterclass, nous allons apprendre à l’aide d’exemples, comment amener nos pièces de façon efficace et en utilisant le maximum de leur potentiel, ainsi que la façon de réfléchir pour concrétiser une attaque sur le roi.

 

Interactivité:

Une discussion à l’aide du tchat est possible. Je répondrai aux questions pertinentes.

Niveau requis:

Pas de niveau minimum requis pour cette master-classe. Tout le monde pourra suivre la vidéo à son rythme.

Contenu:

Le cours comporte des explications sur la façon d’appréhender ce style de positions et des exemples de parties.

Un fichier de parties et d’exercices est fourni en téléchargement.

 

A propos de l’auteur

Manuel Apicella est grand-maître international depuis 1995. Champion de France en 1992. Professeur d’échecs depuis 1988. Capitaine et entraîneur de l’équipe de France féminine championne d’Europe en 2001.

1 avis pour La vision tactique (partie 4), l’attaque sur le roi

  1. Avatar

    albert.tsanaclis (client confirmé)

    Excellente masterclass tactique! Les exemples sont très instructifs et les explications sont très claires et détaillées.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Dynamisme

    La concrétisation

    Note 0 sur 5
    9,00  Ajouter au panier
Retour haut de page