Les finales (partie 4) les finales de pions

9,00 

Dans cette étude de Richard Reti en 1922, le Roi blanc parvient miraculeusement à rentrer dans le carré du pion noir !

Catégories : ,

Après notre étude sur les finale de tours qui sont les plus courantes, nous passons aux finales de pions.

Celles-ci sont d’une importance capitale à connaître puisqu’elles arrivent nécessairement après que toutes les pièces sont échangées.

On redoute souvent à les jouer car elles sont en général d’une difficulté extrême.

Tous ces thèmes particulièrement obscures: opposition, triangulation, cases conjuguées, case minées , carré, zugzwang…etc

En pratique nous y sommes pourtant confrontés et les repères pour leur évaluation y sont nombreux: pions passé, majorité de pions, pions faibles…etc

Dans la majorité des cas, seul le calcul des variantes peut nous aider à savoir quel camp à l’avantage. On pourra ainsi parfois compter le nombre de coups qui nous sépare de la promotion d’un pion et comparer avec celui de l’adversaire.

Nous allons dans cette master-classe, à l’aide d’exemples pratiques ainsi que d’études instructives, essayer de comprendre les mécanismes essentiels à l’évaluation et à la réalisation des finales de pions.

 

Niveau requis:

Pas de niveau minimum requis pour cette master-classe.

Contenu:

Le cours comporte des explications sur la façon d’appréhender ce style de positions et des exemples de parties.

Un fichier de parties et d’exercices est fourni en téléchargement.

 

A propos de l’auteur

Manuel Apicella est grand-maître international depuis 1995. Champion de France en 1992. Professeur d’échecs depuis 1988. Capitaine et entraîneur de l’équipe de France féminine championne d’Europe en 2001.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les finales (partie 4) les finales de pions”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page