Les champions du monde (partie 5), Boris Spassky

9,00 

La position critique de la 19è partie du match entre Spassky et Petrossian en 1966. Boris Spassky sortira victorieux de celle-ci mais pas du match. Il devra attendre encore trois ans avant de devenir champion du monde.

Champion du monde en 1969 après avoir battu Tigran Petrossian, Boris Spassky perdit « le match du siècle » contre Bobby Fischer en 1972.

Il est considéré comme étant un joueur au style universel. Son jeu est complet et varie d’une partie à l’autre pouvant à la fois être très positionnel et stratégique comme extrêmement agressif et tactique.

Nous verrons son parcours,  entre 1965, et ses différents matchs de candidats contre Keres, Geller et Tal, jusqu’à sa première tentative de battre Tigran Petrossian, jusqu’en 1969 quand il parvient finalement à le terrasser.

A partir des années 1980, Boris Spassky vécut en France, et j’ai eu l’honneur de le rencontrer à trois reprises. C’était un joueur très sympathique.

Nous allons revoir ici certaines de ses parties les plus remarquables et apprendre de ce grand champion.

Masterclass à suivre en direct , le mardi 8 décembre à 20h.

Niveau requis:

Pas de niveau requis dans cette master-classe, tout le monde pourra comprendre à son rythme.

Contenu:

Le cours comporte des explications sur la façon d’appréhender ce style de positions et des exemples de parties.

Un fichier de parties et d’exercices est fourni en téléchargement.

 

A propos de l’auteur

Manuel Apicella est grand-maître international depuis 1995. Champion de France en 1992. Professeur d’échecs depuis 1988. Capitaine et entraîneur de l’équipe de France féminine championne d’Europe en 2001.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les champions du monde (partie 5), Boris Spassky”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page