La sous-promotion

9,00 

Les blancs au trait poussent leur pion avec l’intention de le transformer en dame, mais les noirs trouveront un subterfuge pour l’empêcher. Heureusement une sous-promotion permettra aux blancs de l’emporter. Voyez-vous laquelle ?

Catégories : , ,

A l’approche de Noël, je vous propose d’étudier les cas extrêmement rares dans lesquels nous sommes amenés à faire une sous-promotion.

C’est à dire lorsqu’un pion arrive sur la dernière case de sa colonne et se transforme en une autre pièce qu’une dame.

Il n’y a que deux cas de figures dans lequel cela peut arriver:

Pour la promotion cavalier, celui-ci va faire une fourchette ou un échec au roi important qui fera gagner un temps crucial

Pour les promotions tours et fous, cas extrêmes, la raison sera toujours un pat. En général pour éviter de le donner.

Ces sous-promotions sont extrêmement rares en parties, bien qu’elles existent. Nous en verrons quelques exemples.

Bien entendu, nous serons amenés à étudier des positions d’études et de problèmes qui sont friands de ce thème.

Masterclass à suivre en direct le mardi 22 décembre 2020 à 20h.

Niveau requis:

Pas de niveau minimum requis pour cette master-classe.

Contenu:

Le cours comporte des explications sur la façon d’appréhender ce style de positions et des exemples de parties.

Un fichier de parties et d’exercices est fourni en téléchargement.

 

A propos de l’auteur

Manuel Apicella est grand-maître international depuis 1995. Champion de France en 1992. Professeur d’échecs depuis 1988. Capitaine et entraîneur de l’équipe de France féminine championne d’Europe en 2001.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La sous-promotion”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page